• Canicule de Yves Boisset

    ________________________________________________________________________________

    Canicule

    de Yves Boisset

    Avec : Lee Marvin - Jean Carmet - Victor Lanoux ...

    France - 1984 - Policier / Drame

    Canicule de Yves Boisset

    ____________________________________________________________________________________

     C'est quoi donc ? :

     

    • Réalisé deux ans après l’excellent film Le prix du danger , Canicule est une adaptation par Yves Boisset d'un roman noir de Jean Vautrin également connu sous le patronyme de Jean Herman , nom sous lequel le bonhomme a officié comme scénariste sur de nombreux films tels que Garde à vue, Flic ou voyou, Rue barbare , L'entourloupe ou Le marginal.

     

     Ça raconte quoi :

     

    • Canicule c'est l'histoire d'un gangster américain qui à la suite d'un hold-up raté trouve refuge avec son butin dans une ferme paumée en pleine Beauce. Malheureusement pour lui la ferme en question abrite une famille de ploucs pas des plus fréquentable ….

     

     

     Les points positifs :

     

    • Canicule, c'est déjà et surtout une formidable galerie de personnages bêtes et méchants semblant sortir tout droit d'une comédie italienne des années soixante-dix

    • Le film offre un casting cinq étoiles avec Victor Lanoux en patriarche violent et obsédé sexuel n'hésitant pas à se déguiser en épouvantail pour mater des campeuses dénudées, Bernadette Laffont en nymphomane incestueuse peu portée sur la savonnette, Jean Carmet en ivrogne et ancien combattant jurant « nom d'une bite «  à chaque phrases, David Bennent (Le tambour) en gamin qui se prend pour Tony Montana, Miou Miou manipulatrice prête à tout pour trouver sa place au soleil et l'immense Lee Marvin qui malgré son rôle de gangster adepte de la balle de calibre dans le genou semble être le personnage le plus sensible du film.
    • L'ambiance du film entre freak show, comédie noire, thriller plombant et drame intime.
    • Les seconds rôles avec des vrais gueules de cinéma comme Jean Pierre Kalfon, Jean-Claude Dreyfus, Henry Guybet et Jean -Roger Milo
    • Un film en marge, excessif et crasseux comme il semble difficile d'espérer en voir encore aujourd'hui dans le cinéma français.

     

     Les points négatifs :

     

    • L'aspect thriller qui manque de rebondissements et d'enjeux dramatique.

    • Le hold-up du début pas très réaliste, ni palpitant et les incohérences du script.
    • Le trait un peu trop grossier de certains personnages tournant parfois à la caricature.
    • Un film s'appuyant plus sur ses personnages hors normes que sur la puissance de son script

     

     

     Au final on fait quoi ? :

     

    • On range le film précieusement comme un témoignage d'une époque ou le cinéma français pouvait encore accoucher d’œuvre d'un esprit pas très correct.

    • On garde le film pour le plaisir toujours intact de voir et revoir cette étonnante galeries de personnages marginaux et monstrueux incarnés avec jubilation par un casting parfait.

     

     Tableau des cotations

     

    • Scénario / Dialogues : 4,5 / 6

    • Réalisation : 4 / 6

    • Interprétation :  5 / 6

    • Photographie / Esthétique: 4 / 6

    • Technique : 4 / 6

    • Rire / Humour : 4 / 6

    • Émotion : 2 / 6

    • Suspens / Tension : 3 / 6

    • Action / Spectacle : 4 / 6

    • Intérêt / Réflexion : 3 / 6

    • Plaisir : 4,5 / 6

    • Rythme / Tempo :  4,5 / 6

    • Violence / Inconfort : 4 / 6

    • Originalité : 4 / 6

    • Ma note personnel : 4,5 / 6

     

     

    « Nouvelle nouvelle formule !La nuit au musée - Le secret des pharaons de Shawn Levy »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :