• Tusk de Kevin Smith

    _______________________________________________________________

    Tusk

    de Kevin Smith

    USA - 2014 - Thriller / Horreur

     

    Tusk de Kevin Smith

    ________________________________________________________________

     

    C'est quoi donc ? :

     

    • Réalisé en attendant le financement de Clerks 3, Tusk est le onzième film de Kevin Smith. C'est également la seconde incursion du réalisateur dans le cinéma de genre après le très bon Red State sorti en 2011. Malgré son sujet assez barré, Tusk s'inspire pourtant d'une histoire vraie puisque lors d'un podcast, Kevin Smith s'était moqué d'un homme ayant passé une petite annonce pour trouver une personne acceptant de lui tenir compagnie en se glissant deux heures par jour dans un costume de morse. Tusk pourrait également être le premier volet d'une future trilogie qui se poursuivrait par Yoga-hosers et Mosse jaws.

     

    Ça raconte quoi :

     

    • Le film raconte les mésaventures d'un célèbre podcasteur cynique et virulent cherchant de nouvelles victimes à interviewer lors d'un séjour au Canada. Trouvant par hasard une annonce dans les toilettes d'un bar il se rend alors chez un vieil homme au passé riche en histoires et anecdotes. Ancien marin, l'homme est totalement fasciné par les morses depuis sa rencontre avec cet animal à la suite d'un naufrage ….

     

    Tusk de Kevin Smith

     

    Les points positifs :

     

    • Bien que basé sur une histoire complètement barré le scénario de Tusk tient plutôt bien la route et offre même une grille de lecture plus profonde qu'il ne semble dans un premier temps. Car à travers l'histoire de ce podcasteur, Kevin Smith montre comment un type plutôt cynique, détestable et odieux avec tout le monde retrouvera une part d'humanité en se retrouvant réduit à l'état de monstre.

    • Le film offre dans sa première partie (clairement la meilleure du film ) de vrais moments de tension, de malaise et de folie poisseuse à l'image des face à face glaçants entre les deux comédiens Justin Long et Michael Parks.

    • Michael Parks, que Kevin Smith retrouve 3 ans après  Red State , offre une performance assez mémorable notamment lors d'un long monologue durant lequel il raconte de manière émouvante son enfance avant que la scène ne débouche sur un plan large terrifiant.

    • Le mélange des genres entre thriller, comédie et horreur tient plutôt bien la route et même si le film flirte parfois avec le grotesque . La force du film c'est aussi que certaines situations prêtent tout autant à légèrement sourire qu'à franchement grincer des dents.

    • On retrouve avec bonheur un peu de l'esprit de Clerks par l'intermédiaire de deux jeunes filles un peu décalées travaillant dans une épicerie. Les deux personnages immédiatement charismatiques et attachants sont d'ailleurs interprétés par les filles respectives de Johnny Depp et Kevin Smith et devraient être au centre de l'intrigue de Yoga-hosers, le prochain film de genre de Smith.

     

    Tusk de Kevin Smith

     

    Les points négatifs :

     

    • Dans sa seconde moitié, Tusk s'essouffle un peu en dispersant son intrigue et surtout en introduisant un personnage de détective farfelu et décalé interprété par un Johnny Depp littéralement en roue libre. Même si l'orientation burlesque et comique du personnage est totalement assumé et revendiqué par Kevin Smith , difficile de ne pas rester perplexe devant ce choix pour le moins étrange.

    • Le long flashback racontant la première rencontre entre le détective Guy Lapointe et Howard Howe ressemble à un morceau de cabotinage d'acteurs et un pur remplissage tant la scène n'apporte rien de vraiment significatif à l'ensemble du film.

     

    Au final on fait quoi ? :

     

    • Tusk est certes un film bancal qui peut être parfois captivant et parfois agaçant mais Kevin Smith réussi toutefois son pari en nous faisant croire et adhérer à un récit pourtant barré et improbable. A la fois drôle et dérangeant, grotesque et émouvant, Tusk reste un film à voir pour les amateurs de curiosités cinématographiques et à posséder pour les fans de cinéma de genre. Pour ma part, thématiquement parlant, je vais peut être ranger le blu-ray de Tusk entre Misery et The Human centipede.

     

     

    Tableau des cotations

     

    • Scénario / Dialogues: 4/6 – Dommage que le film se perde un peu en digression

    • Réalisation : 4,5/6

    • Interprétation : 4,5/6

    • Photographie / Esthétique: 4,5/6

    • Technique : 4,5/6

    • Rire / Humour : 4/6

    • Émotion : 4/6

    • Suspens / Tension : 4,5/6 – Certaines scènes mériteraient un 6/6

    • Action / Spectacle : 4/6

    • Intérêt / Réflexion : 4/6

    • Plaisir : 4,5/6

    • Rythme / Tempo : 4/6 – Le soufflet retombe un peu dans la seconde moitié du film

    • Violence / Inconfort : 4,5/6

    • Originalité : 4,5/6

     

    Ma note personnel : 06,5 / 10

     

     

    « House trap de Mark EzraSupernichons contre Mafia de Doris Wishman »

  • Commentaires

    1
    geouf
    Jeudi 21 Mai 2015 à 11:10

    Salut !

    Enfin un film sur lequel je peux donner un avis ! C'est marrant parce que je l'ai regarde cette semaine aussi, celui-la. Et j'ai vraiment adore, contrairement a Red State que j'avais trouve au final assez decevant (et qui ne m'a laisse que peu de souvenirs). J'ai trouve que Kevin Smith a reussi a atteindre un bon equilibre entre le crapoteux, le derangeant, et le ridicule. La scene du combat a la fin est d'ailleurs assez geniale a cet egard, on passe du rire devant le ridicule de la situation a l'horreur pure en realisant encore plus a quel point le personnage de Michael Parks est tare et jusqu'auboutiste.

    Certes le personnage du detective est un peu over the top, mais au final cela ne m'a pas tant derange que ca. Ca ajoute a la fois au cote "what the fuck" de l'ensemble, mais aussi au sentiment de desespoir qui impregne le film (le detective est un tel boulet qu'on sent les minces chances du "heros" s'amenuiser). Peut-etre etait-ce aussi un hommage a La derniere maison sur la gauche, qui comportait lui aussi des personnages un peu ridicules pour relacher la tension (bien que je trouve la rupture de ton moins derangeante dans Tusk que dans le Craven)?

    2
    Freddy K
    Jeudi 21 Mai 2015 à 12:42

    Ah ça fait plaisir de te retrouver l'ami yes....


    C'est vrai que le seul gros reproche que je ferais au film tient dans le personnage de l'inspecteur. Je trouve que la folie relative du film devrait rester confiné dans la demeure de Howard Howe ; avoir un personnage aussi décalé et grotesque m'a un poil fait sortir du film...


    J'espère te revoir sur de prochaines critiques, j'ai Mad Max fury road sur le feu, j'attends de voir la fin de American Horror story freak show pour voir si les derniers épisodes sauvent le naufrage, et puis d'autres trucs en gestation si j'ai le courage de m'y remettre un peu wink2

    3
    geouf
    Mardi 26 Mai 2015 à 11:43

    Aaaaah, Mad Max, qu'est-ce que c'etait bien !

    Comment ca le naufrage d'AHS Freak Show? J'ai trouve que c'etait la meilleure saison, mis a part les derniers episodes (comme d'hab) qui expedient les sous-intrigues a vitesse grand V pour tout boucler. Pour la premiere fois depuis le debut de la serie je me suis attache aux personnages et j'ai ressenti un vrai malaise devant cette saison. Bon, apres, c'est sur que les autres defauts du show sont toujours presents: trop-plein de personnages et d'intrigues secondaires, structure un peu bordelique, sous-intrigues expediees... Mais je sais pas, je ressens un grand attachement pour cette serie malgre tout.

    4
    Freddy K
    Jeudi 28 Mai 2015 à 06:12

    Pour American Horror Story Freak show , il me reste encore 4 épisodes (si en plus c'est les moins bons je crains le pire). Je vais essayer d'en faire une critique assez rapidement.....


    En tout cas je m'ennui quasiment depuis le début du show alors que j'avais beaucoup aimé la saison précédente. Je trouve que ça ronronne pas mal, que ça n'avance pas, que la thématique est affreusement sous exploité; en plus des défauts que tu cites déjà smile

    5
    geouf
    Lundi 1er Juin 2015 à 11:05

    On est vraiment differents... J'ai trouve que la saison 3 etait de loin la plus mauvaise. Histoire sans queue ni tete, personnages aux comportements totalement incoherents (la palme revient au personnage joue par Jessica Lange, qui change de bord tous les episodes).

    Pour en revenir a la saison 4, meme si tu ne l'as pas aime, j'espere que tu admettras qu'elle est a sauver juste pour l'episode 10, qui constitue pour moi le meilleur episode de tout le show (en plus de faire un joli clin d'oeil a la saison 2).

    6
    Freddy K
    Lundi 1er Juin 2015 à 12:54

    Sur ce point au moins on va être parfaitement d'accord....

    J'ai vu l'épisode 10 il y-a quelques jours et c'est une  grosse claque émotionnelle. J'ai envie de dire, putain enfin !!! Enfin un épisode qui parle de l'humanité des monstres et de la monstruosité des humains, enfin un épisode digne de son sujet... Là c'est carré, c'est fort, c'est imparable et c'est émouvant à pleurer . Je suis d'accord rien que pour cette épisode je sauverais la saison (d'ailleurs j'étais excessif en parlant de naufrage). C'est juste que ça m'énerve quand ça commence à se perdre en digressions inutiles comme avec l'insupportable personnage en carton et tête à claques de Dandy (Et dire qu'il a remplacé le clown monstrueusement charismatique des premiers épisodes).

     Moi c'est dans cette saison que je trouve Jessica Lange assez gonflante à nous refaire encore le coup de celle qui refuse de se voir vieillir et laisser sa place, je n'accroche d'ailleurs qu'à très peu de personnages dans cette saison et c'est bien le principal problème. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :